Montépilloy (60)

Après la délivrance d’Orléans et le sacre, l’objectif suivant de la mission de Jeanne fut la reprise de Paris, ce qui impliquait la reconquête des villes et pays entre Reims et la capitale du royaume de France. Selon les sources, le 15 août 1429, l’armée royale du sacre, commandée par Jeanne et Charles VII, vint à Montépilloy affronter durant trois jours la coalition des Anglais et des Bourguignons, sous les ordres du régent Jean de Lancastre duc de Bedford. Le déploiement des bannières et l’adoubement des chevaliers attestent la rudesse des combats qui obligèrent les Anglais à faire retraite vers la Normandie, les Bourguignons vers Paris. Pour témoigner de cet évènement, deux plaques commémoratives ont été posées sur l’église Saint-Jean-Baptiste (ISMH) et une exposition consacrée à Jeanne se trouve au château (MH – XIIe-XVe siècle), ainsi que divers lieudits autour du village, notamment « le chemin de la Demoiselle », « le chemin des Anglais ». Encore parfaitement visible, le champ de bataille (outre l’église et le château dont l’architecture est contemporaine de Jeanne) constitue l’un des rares sites dont l’environnement naturel est demeuré intact.